Femme fontaine 💩 en 9 Questions & RĂ©ponses đŸŽ™ïž

La notion de femmes fontaines💧 est de plus en plus dĂ©formĂ©e aujourd’hui par l’industrie pornographique. En effet, ce phĂ©nomĂšne totalement naturel😊 est la proie de plusieurs idĂ©es reçues. Le prĂ©sent article se propose de dĂ©construire ces prĂ©jugĂ©s en 9 questions/rĂ©ponses.

1.Qu’est-ce qu’une femme fontaine ?

Le terme femme fontaine traduit l’expulsion avec puissance d’une quantitĂ© assez importante de liquide durant les rapports sexuels. Ce phĂ©nomĂšne peut ĂȘtre le fruit d’un orgasme ou juste liĂ© Ă  un plaisir trĂšs intenseđŸ„”. Loin d’ĂȘtre anormal comme tendent Ă  faire croire les filmsđŸ“ș pornographiques, ce phĂ©nomĂšne peut facilement s’expliquer.

En effet, plusieurs diffĂ©renciations et prĂ©cisions sont Ă  faire pour rĂ©tablir la juste acception de cette notion. Quand il est communĂ©ment admis que ce phĂ©nomĂšne est rare. On finit par se demander s’il ne relĂšve pas du mythe et si toutes les femmes sont capables d’en faire l’expĂ©rience.

2.Toutes les femmes sont-elles fontaines ?

Le phĂ©nomĂšne de femmes fontaines💩 n’est pas trĂšs rĂ©pandu. Cependant, il pourrait ĂȘtre plus frĂ©quent qu’il n’y paraĂźt car toutes les femmes sont des fontaines qui s’ignorent. En effet, tout comme les hommes, les femmes disposent d’une prostate bien que celle-ci soit moins importante que chez les hommes.

Hormis cette prostate, les femmes disposent d’une autre zone Ă©rogĂšne situĂ©e sur la paroi antĂ©rieure du vagin. C’est trĂšs exactement cette zone qui peut activer le phĂ©nomĂšne. Elle correspond au complexe clitorido-urĂ©tro-prostato-vaginal, elle est aussi appelĂ©e vulgairement point G.

En gros, il suffit de savoir stimuler le point G pour avoir une femme fontaine, c’est lĂ  que rĂ©side toute la difficultĂ©. En outre, il est possible de reproduire le phĂ©nomĂšne plusieurs fois et mĂȘme dĂšs le premier rapport sexuel. Tout comme il est possible de ne jamais stimuler sa partenaire suffisamment pour qu’elle soit fontaine.

3.Quels sont les organes Ă  l’origine du phĂ©nomĂšne de femme fontaine ?

L’organe en cause dans l’émission du liquide fontaine est diamĂ©tralement opposĂ© Ă  celui qui produit l’éjaculation💩. Cette diffĂ©rence peut mĂȘme expliquer la composition trĂšs diffĂ©rente des liquides qui en dĂ©coulent. Pour ce qui est de l’émission fontaine, c’est la vessie qui fait tout le travail. C’est elle qui permet d’avoir ce volume liquide assez abondant pouvant aller jusque dans les 300 ml.

4. Quelle diffĂ©rence entre l’éjaculation fĂ©minine et la femme fontaine ?

Il existe de multiples diffĂ©rences entre l’éjaculation fĂ©minine et le phĂ©nomĂšne de femme fontaine. DĂ©jĂ  au niveau des organes qui sĂ©crĂštent chaque liquide. Pour ce qui est de l’éjaculation fĂ©minine, il s’agit de la prostate⚠. Tandis que, comme susmentionnĂ©, pour ce qui est de l’émission du liquide fontaine, il s’agit de la vessie.

DeuxiĂšmement, au niveau du volume de liquide car l’éjaculation est sĂ©crĂ©tĂ©e avec un volume difficilement supĂ©rieur Ă  1ml. L’émission du liquide fontaine issue de la vessie dĂ©passe largement ce volume. Pour finir, la composition des deux sĂ©crĂ©tions est diamĂ©tralement opposĂ©e comme nous le verrons plus bas.

5.Quels sont les spĂ©cificitĂ©s des femmes fontaines ?

Il faut faire quelques distinctions chez les femmes fontaines. En effet, il est vrai que certaines femmes dites dĂ©pendantes parviennent difficilement Ă  ĂȘtre fontaines. Souvent Ă  cause de leur conjoint peut adroit dans l’acte sexuel. Elles dĂ©pendent donc d’une stimulation adroite de leur point G par leur partenaire pour provoquer l’émission fontaine.

 Cependant, il y a d’autres femmes dites autonomes qui sont fontaines peu importe les circonstances du moment qu’elle a ressentie un orgasmeđŸ˜«. En rĂ©alitĂ©. Cette spĂ©cificitĂ© est issue d’une combinaison adroite entre l’adresse du partenaire et le « lĂącher-prise » chez la femme.

6.Quelle est la composition des fluides sĂ©crĂ©tĂ©s dans le phĂ©nomĂšne ?

Comme mentionnĂ© ultĂ©rieurement, il existe une diffĂ©rence indĂ©niable entre le liquide sĂ©crĂ©tĂ© lors de l’éjaculation et le liquide fontaine. L’éjaculation est une substance fertile constituĂ©e de cellules allouĂ©es Ă  la reproductionđŸŒ¶ïž. Tandis que le liquide de la femme fontaine est produit par la vessie et ne comporte aucune semence.

En outre, il est incomparable Ă  l’urine mĂȘme s’ils empruntent quelques voies communes. Quoi qu’il en soit, ce liquide est incolore et inodore. Il est typiquement proche de l’eau sur l’aspect visuel et heureusement il n’a pas d’odeur indĂ©sirable. De quoi rassurer les moins Ă  l’aise avec les sĂ©crĂ©tions.

7.Le phĂ©nomĂšne peut-il ĂȘtre associĂ© Ă  une maladie ?

Il existe des maladies telles que l’incontinence coĂŻtale qui peuvent prĂȘter Ă  confusion. Encore appelĂ©e incontinence urinaire, il s’agit d’une perte de contrĂŽle de la vessie entraĂźnant des fuites. Rassurez-vous, les femmes fontaines n’ont pas ce genre de dysfonctionnements. Et pour vous rassurer lorsque vous ĂȘtes devant un cas de fuite, vous pourrez vous fier Ă  l’odeur urinaire.

8.A quelle frĂ©quence peut-on reproduire l’effet fontaine chez la femme ?

Vous pouvez reproduire l’effet fontaine autant de fois que vous le voulez tant que vous ĂȘtes sexuellement aguerri✅ ou suffisamment adroit. En gros, il suffit de savoir stimuler le point G de la femme. Et vous pourrez reproduire l’action Ă  l’infini. Les hommes capables de dĂ©clencher ce phĂ©nomĂšne Ă  volontĂ© sont appelĂ©s les hommes sourciers.

Bien Ă©videmment, ce phĂ©nomĂšne ne peut ĂȘtre activĂ© que lorsque le partenaire connaĂźt parfaitement ce qui marche avec vous. Dans le pire des cas vous pouvez vous rabattre sur la masturbation. Avec elle, vous aurez plus de chances d’atteindre le rĂ©sultat escomptĂ© des multitudes de fois.

9.Le phĂ©nomĂšne fontaine est-il plus jouissif que l’éjaculation fĂ©minine ?

L’éjaculation est peut-ĂȘtre trĂšs jouissive chez l’homme, mais chez la femme, le principe est diffĂ©rent👍. L’éjaculation ne garantit pas l’orgasme et ne signifie pas que le point G ait Ă©tĂ© stimulĂ©. Tandis que parvenir Ă  faire jouir une femme au point de la rendre fontaine est une preuve d’un plaisir intense.

S’il est plus difficile d’atteindre l’émission fontaine que l’éjaculation, cette Ă©mission est de loin plus jouissive. De plus, dans la plupart des cas, cette sĂ©crĂ©tion suppose un ou plusieurs orgasmes au prĂ©alable.

En somme, les femmes fontaines doivent ĂȘtre dĂ©mystifiĂ©es. De plus, ce phĂ©nomĂšne tout ce qu’il y a de plus normal doit ĂȘtre dissociĂ© de l’image irrĂ©vĂ©rencieuse que lui attribuent les films pornos. Il est plutĂŽt impĂ©ratif de bien le comprendre afin de mieux Ă©difier les femmes sur cette particularitĂ©.

Vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *